Il était une fois un ingénieur qui a débuté sa carrière à l’âge de cinq ans et qui au lieu de lire les livres de la Comtesse de Ségur, préférait créer des jouets en « mécano » et construire des châteaux forts pour y loger ses petits soldats. Gérard Misrai puisque c’est son nom n’a jamais quitté le rêve de son enfance et pour se détendre a continué à réaliser de petits chefs d’œuvre comme cette  grue portuaire ou cet atelier de mécanique avec des machines outils entraînées par des courroies reliées à une machine à vapeur. Sa passion  l’a conduit à collectionner depuis soixante ans des centaines de jouets anciens de toutes sortes, ainsi qu’une véritable armée de soldats de plomb.


          Un heureux concours de circonstances et une rencontre bienveillante lui a permis de disposer  en association avec la crèche « la maison d’Irène » , d’un espace de 600 mètres carrés situé en rez-de-chaussée 770 boulevard Blaise Doumerc à Montauban . C’est dans cet espace convivial que Montauban a désormais son Musée des jouets. Des vitrines bien aménagées à hauteur d’enfant abritent plus de 2000 pièces. On peut ainsi voir des petits trains roulant sur leurs rails, s’amuser avec des jeux en bois, regarder guignol et suivre sur un grand écran la caravane du tour de France, surplombant des centaines de coureurs miniature escaladant une route de montagne. Vous trouverez ici plus que vous n’imaginez, des maquettes de voitures aux bateaux à réaction propulsés par un jet de vapeur d’eau, sans oublier un splendide reproduction de la Cathédrale de Montauban avec son intérieur éclairé.


        Cette exposition ravira les enfants de quatre à quatre vingt quatre ans, faisant retrouver aux anciens les jouets d’antan et aux jeunes les jeux sans écran et qui nécessitaient une grande agilité des doigts et beaucoup de patience. Les jouets sont le royaume de l’enfant et sont une source d’apprentissage, créant un univers propre au rêve et à la création, une part d’imaginaire qui aide au développement. Pour terminer nous citerons Montaigne  » De vray, il faut noter que les jeux des enfants ne sont pas jeux et les faut juger en eux comme les plus sérieuses des actions ».